Visite ouverte cet été

  • week-end et jours fériés en juillet/août de 15h à 18h30
  • sur demande pour les groupes soit au  Tél : 05 55 72 36 81 ou 07 86 55 59 25 par Lucette Taguet ou Marie-Josée Billot

sebastien Colpin - photos

Roland Vincent - Sculptures

ROLAND VINCENT mène une existence discrète à Sardent près de Guéret. Aujourd’hui à la retraite, il était maçon et tailleur de pierre. Dès les années 90 des pierres massives qu’il avait glanées dans les carrières de granit « se mettent à lui parler ». S’improvisant sculpteur il en dégage au burin des figures humaines étranges et ainsi invente un art brut personnel, sans aucune influence extérieure. Le visionnaire de Sardent ne s’arrête pas à la taille directe de la roche dure, vers les années 2000 il invente « les baboïas ». A ne pas confondre avec des babioles ! Si elles en ont bien la fantaisie, elles n’en ont pas l’insignifiance au contraire elles sont pleines de sens. Souvent facétieuses parfois grotesques ces figurines représentent un bestiaire fantastique et aussi humain sorti de l’imaginaire foisonnant du sculpteur. Le nom et la technique des baboïas ont été inventés par le sculpteur : le nom est issu de la langue limousine et signifie à peu près « fada », bouffon. La fabrication des baboïas se fait à partir de poudre de pierre récupérée dans les carrières où l’on scie les blocs. Cette poudre humectée par une colle donne une pâte dont l’artiste recouvre un support, confectionné à l’avance à partir de matériaux ordinaires : fil de fer, boite de conserve, végétaux. Les formes souples qui apparaissent sous ses doigts ont l’aspect brut du granit Roland Vincent sculpte aussi le bois, de préférence le vieux bois « qui a de la mémoire ». Des silhouettes variées surgissent sous son couteau bien affuté, plus ou moins symboliques, voire mystiques, isolées ou en groupe. Encore un art original qui interroge. Roland Vincent expose cet été à Clédat des baboïas et des sculptures sur bois.

Il ne nous a pas été possible de transporter les grandes figures d’art brut mais une exposition des différentes œuvres de l’artiste est visible tout l’été au musée Sabourdy de Vicq sur Breuilh, près de Limoges.

"du blé au pain" au fournil

La grange à outils